Personnalités liées à la commune

La quiétude, la luminosité particulière du site ont de tout temps fait de Mers un lieu privilégié pour les créateurs et artistes : Victor Hugo, François Coppée, Boudin, Degas, Gustave Eiffel …

 

Eugène Dabit est né à Mers. Rue Jules-Barni se trouve la maison natale de l'écrivain, auteur notamment du célèbre roman (L'Hôtel du Nord), signalée sur la façade

par une plaque commémorative. Les élus locaux ont baptisé une petite place

à son nom sur l'esplanade, non loin du pied de falaise.

 

Le peintre Antoine Vollon (Lyon 1833 - Paris 1900) et son fils Alexis (1865-1940)

ont séjourné longtemps rue André-Dumont, le père de 1863 jusqu'en 1882.

Reconnu pour son talent, notamment en natures mortes, Antoine Vollon a aussi donné

son nom à une rue du 12e arrondissement de Paris qui est toujours baptisée ainsi

et à une place à Lyon, sa ville natale, et à Mers, c'est un lotissement qui a été baptisé

de son nom.

 

Jules Verne venait également à Mers se reposer en famille, amarrant son voilier

au Tréport. Il existe une fort belle photo d'une de ses visites en pied de falaise.

Victor Hugo passera à Mers en venant de la ville voisine du Tréport

toute proche en 1835 et 1837. Dans ses lettres à Adèle, il contera sa découverte

du « hameau qui fait face au Tréport », où il se rendra souvent.

 

Pierre Lefort médecin et chirurgien de marine, est né à Mers en 1767 et mort à Amiens

en 1843. Il participa à la bataille de Trafalgar et s'attacha à produire des mémoires

sur la non-contagion de la fièvre jaune. Un hommage lui a été rendu par la commune

en 2007 avec l'édification d'un nouveau buste en bronze.

 

Marie-Josèphe Cotelle-Clère, artiste et sculpteur disparue à présent, a laissé à Mers quelques œuvres (dont un médaillon en bronze dédié à Pierre Lefort, une décoration intérieure de la chapelle Jean-Paul II, ainsi que trois haut reliefs représentant

les saints protecteurs de Eu, Mers et le Tréport sur le piédestal de la statue de Notre Dame de la Falaise). Elle organisait dans la station balnéaire des éditions estivales

du Salon de l'école française.

 

Jules Noël, peintre, consacra également quelques toiles à Mers, dont une fameuse Arrivée d'une diligence au Tréport - 1878 que l'on voit emprunter le plateau,

puis la descente dans Mers.

 

Gustave Eiffel séjournera quelque temps à Mers-les-Bains. Le génial architecte

en profitera pour signer de nombreux balcons ouvragés de villas sur l'esplanade.

On prétend localement qu'il existe une « villa Eiffel » que l'architecte aurait entièrement conçue ou décorée (mais ce fait n'a jamais pu être vérifié). Il paraît toutefois établi

que l'un de ses plus brillants collaborateurs a signé un somptueux aménagement

intérieur privé qui existe toujours.

 

François Coppée, inféodé au Parnasse et surnommé « le poète des humbles »,

résidera plusieurs fois à Mers jusqu'en 1908 à la villa « La Violette », où il partagera quelques mémorables parties de dominos avec ses hôtes, la famille Houdbine.

François Coppée était très lié à Verlaine et José-Maria de Heredia, il écrira

aussi plusieurs comédies.

 

Ville de Mers-les-Bains est sur Facebook.

Pour communiquer avec Ville de Mers-les-Bains, inscrivez-vous sur Facebook dès maintenant.

Office de tourisme "Destination Le Tréport-Mers"