Quartier balnéaire

Les villas du quartier balnéaire témoignent du charme de la Belle Epoque, balcons ouvragés, bow-windows, loggias, céramiques, mosaïques, façades colorées…

 

Avec la découverte des bains de mer et de leurs bienfaits thérapeutiques, Mers connaît

un développement spectaculaire.

 

A la fin du XIXème siècle, le chemin de fer amène vers nos côtes les premiers vacanciers appelés « baigneurs ». Ceux-ci, issus de l’aristocratie et de la riche bourgeoisie de l’époque, allaient s’y fixer en construisant les premières résidences secondaires de notre monde moderne. La thalassothérapie venait de naître.

 

Le style des villas (anglo-normand, flamand, picard, mauresque, Renaissance, Louis XIII, Napoléon III, années 30, ...), leurs couleurs, les balcons ouvragés, bow-windows et loggias, ferronneries, auvents, baies, frontons, consoles. Le décor en briques émaillées à dominante bleu-vert, carreaux de grès émaillés, céramiques, faïences, mosaïques, frises, clous, cabochons, mascarons, rosaces, cartouches, médaillons,…

un « Joyau unique de l’architecture ».

 

 

La plupart des constructions d’habitation ont été qualifiées de « villa » lors de l’édification

du quartier balnéaire, pour les distinguer des autres constructions, tel les hôtels

ou les « maisons de rapport ».

 

Ces « villas » portent généralement un nom en façade, pour les identifier et les distinguer des immeubles, ce sont des prénoms (souvent féminins) ou des termes empruntés à la nature (principalement les fleurs et les éléments tels la mer). [Étude urbaine de Mers-les-Bains, Pierre et Monique DUBRULLE, DRAC 1985.]

 

 Par l’arrêté du 7 août 1986, la Ville obtient la possibilité de classer cet ensemble exceptionnel en « Secteur Sauvegardé » et en fixe les limites.

 

 * * *

 

Créés par la loi « Malraux » du 4 août 1962, les secteurs sauvegardés constituent

un dispositif essentiel de préservation du patrimoine immobilier.

Un secteur sauvegardé est une partie de la ville, souvent son centre ancien, qui présente

un caractère historique, esthétique, ou de nature à justifier la conservation, la restauration et la mise en valeur de tout ou partie d’un ensemble d’immeubles bâtis ou non.

 

 * * * 

 

 Le Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine de la Somme et la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Picardie ont mis en ligne un " Itinéraire virtuel du Patrimoine", consacré au patrimoine architectural et balnéaire de la ville et son secteur sauvegardé.

http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/itiinv/Mers/texte/introduction.html

 

 

Circuit de découverte de Mers les Bains - «Guide Zevisit» (français, anglais et hollandais)

Découverte de la station balnéaire et de tourisme sur téléphone (Smartphone, ...)

ou sur ordinateur.

Huit points : Statue de Pierre Lefort, l’église Saint-Martin, la falaise,

estacade au pied de la falaise, angle Raspail-Barni, rue Sadi Carnot, esplanade devant RIP, Francillon, L’Aiglon, rue Boucher de Perthes.

 

Téléchargement gratuit sur http://www.zevisit.com/tourisme/mers-les-bains

 

 

Jeu découverte : Les Architectes en Herbe

Jeu découverte : Les Architectes en Herbe
jeu découverte.pdf
Document Adobe Acrobat 875.7 KB
Plan du Quartier balnéaire
plan des architectes en herbe.pdf
Document Adobe Acrobat 667.9 KB

Ville de Mers-les-Bains est sur Facebook.

Pour communiquer avec Ville de Mers-les-Bains, inscrivez-vous sur Facebook dès maintenant.

OFFICE DE TOURISME

"Destination Le Tréport-Mers"